Lidar terrestre, mobile et aérien

Bâtiments
Gravières et carrières
Environnement
Routes
Sécurité routière
Transports
Villes
Gestion foncière
Forêts
Géomètrie

Notre bureau met en oeuvre au quotidien les dernières technologies en matière d'acquisition de données topographiques :

Stations totales robotisées, Lidar terrestre, drones, récepteurs GNSS, niveaux numériques, imagerie sphérique, capteurs divers.

 

Station totale robotisée

Ces stations totales, d'une très grande précision permettent de réaliser les tâches d'implantation rapidement et par une seule personne quelles que soient les applications, réduisant ainsi sensiblement la durée de l'implantation et les coûts d'exploitation.

 

TLS - Lidar terrestre 3D

Sans conteste le plus polyvalent des laser terrestre 3D du marché actuellement avec possibilité de scanning à courte, moyenne et longue portée.

Le VZ-400 est l'unique instrument offrant une interprétation aussi précise et fiable du retour écho du laser (online waweform processing).

 

Récepteur GNSS RTK

La Cinématique temps réel (Real Time Kinematic, en anglais ou RTK) est une technique de positionnement par satellite basée sur l'utilisation de mesures de phase des ondes porteuses des signaux émis par le système GPS, GLONASS ou Galileo.
En pratique les systèmes RTK utilisent un récepteur fixe (station de base dont la position est connu précisément) et un certain nombre de récepteurs mobiles. La station de base compare la position calculée à partir du signal GPS et la position réelle, puis réémet les corrections à apporter vers les récepteurs mobiles. Cela permet aux unités mobiles de calculer leur position relative avec une précision de quelques millimètres, bien que leur position absolue soit aussi précise que la position de la station de base. La précision nominale typique pour ces systèmes est de 1 cm horizontalement et 2 cm verticalement. Bien que cela limite l'utilité de la technique RTK en termes de navigation générale, elle est parfaitement adaptée à des applications telles que la surveillance ou le guidage de précision. Dans ce cas, la station de base est située à un emplacement connu qui est le point de référence, et les unités mobiles peuvent produire une carte très précise en prenant des mesures relativement à ce point. Le RTK a aussi des applications pour les systèmes de pilotage automatique, pour les travaux publics, en agriculture de précision, et autres applications similaires.
La méthode Virtual Reference Station (VRS) étend l'utilisation de RTK à une zone entière d'un réseau de stations de référence. La fiabilité opérationnelle et les précisions possibles dépendent de la densité et des capacités du réseau de stations de référence.